Page 1 sur 2

Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 18:02
par saabreit
Lip a lancé le chronographe Sportville à l' occasion des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968 .

Agé de 50 ans environ, cet exemplaire acheté la semaine dernière sur ebay semble avoir souffert et à réception ce midi , il se confirme que je l' ai probablement payé un peu cher compte tenu de l' étendue des dégâts . Mais en même temps - une formule à la mode - il est complètement d' origine et ce n' est pas si courant .

Image
Image
Image
Image

Pour changer un peu des Herma LeMans, je vais restaurer ce grand malade, il n' y a plus qu' à se retrousser les manches ...

Au démontage, impossible de retirer la tige, le poussoir de tirette refuse de s' enfoncer . Je commence donc à démonter les composants du 7734 en le laissant en place , histoire de dégager un accès au Meca 1 . Très vite il s' avère que le mouvement ne sera pas récupérable dans son entier , il faudra examiner chaque composant pour déterminer s' il peut resservir ou non . Au cimetière sans autre examen, la platine corrodée, le barillet qui a perdu 2 dents, et la roue de seconde dont l' axe a cassé lors de l' extraction de la roue entraîneuse de chrono .

Pour le mouvement , on verra plus tard quoi faire des composants sauvables, j' ai un 7734 neuf en remplacement .

J' attaque la restauration de la boîte : suppression du rhodiage et rattrapage des différentes faces à la main, au cabron émeri de 240 .

Image
Image

Et ensuite , passage sur ma machine spéciale pour le soleillage . Un de mes porte carrure Herma a servi de martyr pour protéger l' entourage de verre , il faudra que j' en refabrique un neuf .

Image

Enfin , la finition des faces polies se fait à la main , en utilisant un chiffon de coton et une préparation maison à base d' huile et de diamantine .

Image

Et j' enchaîne sur le rhodiage

Image
Image
Image

Et rafraîchissement du fond en profitant du temps d' électrolyse .

Image

Petit montage pour se donner une idée du résultat final

Image

Un petit tour dans mes boîtes à trésor , où je prélève un 7734 - 30' NOS, c 'est le dernier , un bracelet Lip d' origine NOS également , et pour finir une couronne . Il me manque des têtes de poussoirs diamètre 3.7mm , le Sportville ne sera pas tout à fait fini ce soir .. mais je crois savoir sur quelle boîte les prélever demain.

Image

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 18:47
par Mister Blues
Super intéressant, merci beaucoup pour le partage, tu fais vraiment des miracles avec les boitiers :super:
Je me demande quand même parfois comment il se peut que certains mouvements aient autant souffert :grat:

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 19:32
par dontmoove
c'est presque de la magie !!!

sur cette photo on voit une partie dans le boitier,
Image
c'est une piece que tu as usinée expres ?

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 20:30
par saabreit
J 'utilise des adaptateurs pour pied de lampe en laiton diamètre 40mm , qu' on trouve au rayon électricité en magasin de bricolage . Je les reprends au tour au diamètre du drageoir - c 'est à dire la partie où se loge le plexi - pour pouvoir fixer la carrure sur le montage qui me sert sur ma machine .
Ici le drageoir mesure 32.2mm mais j' ai pris un adaptateur à 2 niveaux avec un grand diamètre de 34.9mm afin de recouvrir la partie polie autour du plexi .
Sur ma machine à soleiller, je suis venu poncer cet adaptateur jusqu' au moment où j' ai commencé à attaquer la carrure et j' ai continué tout doucement jusqu'à ce que toute la face avant soit couleur laiton .
Dans le jargon des polisseurs on appelle ce genre de pièce un martyr .

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 20:48
par Sbig
Je crois que je ne comprends vraiment pas le principe et à quoi sert ce boîtier "Martyr" .... je relirais ça à tête reposée demain ;)

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 21:02
par saabreit
Le martyr , c 'est la pièce qu' on voit à l' intérieur , qui me sert à tester mon angle et qui fait témoin au fur et à mesure que je me rapproche de la carrure . En bon martyr, je le sacrifie pour mieux réussir la carrure .

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 21:27
par Stef06
Moi j’ai rien compris mais bravo pour ce super boulot 😉

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 03 juin 2019, 21:40
par Crokimou
super boulot :super:

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 04 juin 2019, 07:31
par Sbig
saabreit a écrit :
03 juin 2019, 21:02
Le martyr , c 'est la pièce qu' on voit à l' intérieur , qui me sert à tester mon angle et qui fait témoin au fur et à mesure que je me rapproche de la carrure . En bon martyr, je le sacrifie pour mieux réussir la carrure .
Ce que je ne comprends pas, ce sont les deux gros trous en haut et en bas à la fois sur le martyr et sur la carrure alors:

Image

Re: Restauration d' un Lip Sportville , un gros chantier !

Publié : 04 juin 2019, 08:28
par papyfrancis
En regardant de près, les trous ne sont pas sur la carrure, c'est une impression, le soleillage se fait sur les 2 surfaces, on voit une délimitation en zoomant. :affraid:
Par contre, je ne sais comment tu refais ce soleillage @saabreit? A main levée? Il me semble qu'il ne suit pas toujours l'angle des index et du chemin de fer, pour en avoir refait un sur une Citizen, c'est pas facile à évaluer. :roll:
Beau boulot en attendant :super: